Le livre des quarante guerriers

Frédéric Clot // juin 2004

 

80 reproductions en fac-similé noir/blanc.
Texte de Francis Marmande, présentation d’Arnaud Robert
Notices biographiques, textes en anglais.

Paru dans la collection [Remarques] de Nicolas Chabloz, éditeur à Lausanne.

305 x 205 mm, 100 pages.
Edition courante:

CHF 37.-

commander

Edition de tête:

accompagnée d’une gravure sur bois réhaussé,présentée dans un étui cartonné,
édition limitée à 25 exemplaires numérotés et signés.
CHF 190.-

voir



(Extrait du texte de Francis Marmande)
Les guerres ne sont plus l’exception désastreuse du monde. Elles en sont la règle et l’oxygène. S’annulant l’une l’autre puisqu’elles inventent à chaque instant t leur summum d’horreur pour celle (ou celui) qui le vit et en meurt. Frédéric Clot n’imagine pas que l’on puisse figurer un guerrier sans attifement, sans outil, sans verdeur. Ce sera une chéchia ou un discret étui pénien, mais ce sera cette ombre de la mort riante aux gencives de plomb, aux yeux comme des bouches d’égout, aux rages de crayon fondant par zébrure de la main à la page, et de la page à celle qui l’anticipe, et parfois une mort noire juchée sur des échasses.